L’emmaillotage bébé est une pratique ancestrale et universel. Depuis quelques années, elle revient dans l’hexagone. Cette pratique consiste à envelopper un bébé dans une couverture afin de limiter ses mouvements. L’emmaillotage donne au bébé une sensation qui lui rappelle sa vie dans le ventre de sa mère. Elle calme et sécurise le bébé, ce qui a pour effet de diminuer ses pleurs. La technique de l’emmaillotage est généralement utilisée pour les bébés malades ou prématurés. Toutefois, même un bébé en très bonne santé peut être emmailloter et profiter du confort que cela apporte. Ces quelques lignes expliquent pourquoi, comment et quand faut-il emmailloter bébé.

À quoi ça sert d’emmailloter un bébé ?

En général l’emmaillotage aide les bébés à s’endormir plus facilement. Une des raisons d’emmailloter un bébé, c’est de diminuer les réveils reliés au reflexe moro. Cela fait partie des réflexes archaïques des nourrissons et a une grande importance dans leur développement. Ce réflexe se manifeste souvent par un mouvement brusque de ses bras vers sa tête provoquant un sursaut. C’est généralement l’origine des réveils du bébé. Le fait d’emmailloter le bébé lui bloquera les bras, par conséquent, il ne sera pas réveillé par ce sursaut. Emmailloter un bébé permet également de le contenir. En effet, l’emmaillotage lui permet de redécouvrir la sensation qu’il a ressentie dans le ventre de sa maman. Cette sensation bien connue va le sécuriser et l’apaiser, ce qui lui permettra d’être beaucoup plus serein et calme. L’emmaillotement bébé atténue également ses coliques. En effet, la légère pression exercée par le tissu sur le bébé et le fait qu’il soit bien enveloppé permet de réduire les douleurs de ventre appelées aussi « coliques ». Par conséquent, le bébé se tortille beaucoup moins. L’emmaillotement bébé fait aussi revenir aux méthodes naturelles. Depuis longtemps, de nombreuses personnes essaient d’emmailloter leur bébé afin de les garder au chaud, les endormir et les apaiser. Cette méthode naturelle est utilisée depuis des centaines de générations, la raison est simple : quand le bébé est bien contenu, il ne ressentira plus la sensation de vide autour de lui et se calme rapidement.

Comment emmailloter un bébé ?

L’emmaillotage bébé nécessite certaines techniques ainsi qu’une bonne connaissance des gestes qu’il faut réaliser et ceux qu’il faut éviter. Pour emmailloter un bébé, la première chose à faire est de se munir d’une couverture légère. Placez la couverture en forme de losange sur une surface, puis pliez le coin supérieur et fait le passer par en dessous. Posez ensuite le bébé sur la couverture. Les épaules de celui-ci doivent être sur le coin replié et sa tête doit sortir de la couverture. Lorsque le coin gauche de la couverture passe à travers le bras gauche puis à travers le corps du bébé, placez le bras droit au long de son corps. Saisissez le bras gauche du bébé puis, pliez le coin inférieur de sa couverture derrière l’épaule gauche. Et fermez la couverture. Veuillez noter qu’il existe de nombreuses techniques d’emmaillotage. Vous pouvez demander conseil à votre pédiatre ou à votre sage-femme. Sachez qu’il existe désormais de nombreuses couvertures et vêtement spécialement dédiés pour emmailloter bébé. Vous pouvez également utiliser une gigoteuse emmaillotage. Mais il ne faut pas oublier que l’emmaillotage ne remplace en aucun cas l’affection des parents pour aider le bébé à s’endormir sereinement et le rassurer.

L’emmaillotage : quels sont les risques ?

L’emmaillotage et le fait de resserrer la couverture autour du corps du bébé et d’empêcher le mouvement de ses jambes favorisera la luxation de l’articulation de la hanche, ce qui peut entraîner un risque de boiter pendant l’apprentissage de la marche. Pour une sécurité totale, il est recommandé de ne pas trop resserrer les jambes du bébé. D’ailleurs, vous pouvez opter pour des modèles de couverture qui laissent les jambes de l’enfant complètement libre. L’emmaillotage risque également de donner une température trop élevée, ce qui serait dangereux pour lui. Pour éviter cela, il est essentiel de bien considérer que le bébé soit sous une couverture. Par conséquent, il n’est plus nécessaire de trop lui couvrir. La température à l’intérieur de la pièce où se trouve le bébé doit également être prise en compte. Par exemple, si vous trouvez qu’il fait suffisamment chaud, emmaillotez le bébé avec seulement un body. La suffocation fait aussi partie des risques de l’emmaillotage. Ce risque peut être lié à la couverture qui se desserre et se pose sur le visage de l’enfant entraînant la suffocation. Mais si vous utilisez une couverture emmaillotage de bébé, ce risque sera extrêmement limité. Par conséquent, pour une sécurité totale, il est strictement recommandé d’utiliser une couverture adaptée à l’emmaillotage et de suivre les instructions d’utilisations sur la notice à la lettre. Vous n’avez pas besoin d’emmailloter votre bébé pendant sa sieste. Vous pouvez arrêter de l’emmailloter dès qu’il peut se retourner tout seul. À partir de 3 à 6 moins, selon l’enfant. Généralement, le but de l’emmaillotage n’est vraiment pas de saucissonner le bébé dans sa couverture, mais de l’y installer pour qu’il se sente bien au chaud, enveloppé et contenu.

L’emmaillotage : quelles sont les mesures de précautions ?

Il est essentiel d’éviter d’emmailloter un bébé trop serré. Cela met trop de pression sur les poumons et augmente les infections respiratoires. Assurez-vous de pouvoir mettre une main entre la poitrine du bébé et la couverture. Il est également important de s’assurer qu’il peut toujours faire des mouvements avec ses jambes dans la couverture. Un enveloppement trop serré aux jambes peut causer des problèmes de hanche. Il faut éviter de coucher le bébé sur le ventre s’il est emmailloté. En effet, le risque d’une mort subite nourrisson est très élevé quand il est couché ainsi. Vous ne devez pas utiliser une couverture trop épaisse pour emmailloter votre bébé. Un lange jersey fin sera idéal. Si vous laissez les mains de votre bébé libre, cela réduira le risque du tissu qui se défait et qui remonte sur son visage. Il est inutile de mettre un bébé emmailloté dans une turbulente ou de rajouter une couette. Il faut également éviter de placer d’oreillers et de jouets dans le lit d’un bébé. Il faut arrêter d’emmailloter un bébé quand il a plus de trois mois. Il est déconseillé d’emmailloter un bébé réveillé, cette technique sert uniquement à l’aider à dormir la nuit. S’il s’agit de votre premier bébé, il est préférable de demander conseil à un professionnel (à une sage-femme par exemple) avant d’emmailloter votre bébé. Elle vous montrera comment le faire correctement.

L’emmaillotage : ce que les professionnels en pensent

Sans y être opposés, la plupart des professionnels de la petite enfance rappellent que l’emmaillotage peut apporter beaucoup de bien-être pour un bébé. Toutefois, cette pratique peut également être dangereuse pour lui. Ils recommandent alors de bien respecter toutes les précautions concernant l’emmaillotage à la lettre afin d’éviter tout accident. Par ailleurs, il est important de noter que la méthode de l’emmaillotage ne convient pas forcément à tous les bébés. En effet, beaucoup apprécient d’être emmailloté, mais d’autres ne le supportent pas. Si vous trouvez que votre bébé n’apprécie pas cette méthode, n’insistez pas. Cela peut amplifier son inconfort et ses pleurs. Par conséquent, il est très important d’être attentif à la réaction de votre bébé.