Désormais, le yoga est unanimement reconnu comme une technique de relaxation efficace pour traiter de nombreux soucis. Mais savez-vous qu’elle n’est pas uniquement réservée aux seuls adultes et est également conseillée pour les jeunes enfants ? Il existe même des cours spécifiquement dédiés aux femmes enceintes ! Cela vous prouve bien qu’il n’y a finalement pas d’âge pour débuter le yoga. Si vous n’êtes pas encore totalement convaincu, prenez alors connaissance des informations présentes dans le texte ci-dessous. Vous découvrirez alors toutes les subtilités et la richesse du yoga !

Le yoga prénatal

Si la grossesse reste une période particulièrement riche sur le plan émotionnel, il faut tout même bien reconnaître qu’elle induit également de nombreux changements sur le corps de la femme. Il peut donc être intéressant de l’accompagner et voire même de le soulager grâce au yoga.

Des séances bien organisées peuvent vous aider à mettre en place un cadre plus agréable en vue de votre accouchement. Elles vous permettront d’améliorer la communication future avec votre enfant. Vous allez également pratiquer de nombreux exercices de respiration qui vous seront particulièrement utiles ! Vous ressentirez ainsi davantage de force et de vitalité. Ne sous-estimez pas non plus l’effet « zen » des cours, vous serez plus relâchée et toutes les péripéties accumulées vous paraîtront bien lointaines. Votre mental sera également prêt à affronter la période de post-grossesse, pas forcément facile à vivre pour toutes les mamans.

Dans la très grande majorité des cas, il est tout de même préférable de patienter jusqu’à la fin du troisième mois de grossesse. N’hésitez pas non à prendre rendez-vous avec votre médecin avant de débuter cette activité. Vous lèverez ainsi tous les doutes quant à une éventuelle contre-indication. Vous obtiendrez dans le même temps le certificat médical imposé par certaines sociétés.

Une telle pratique du yoga peut vous intéresser et vous aimeriez en savoir plus ? Dans ce cas, n’hésitez pas à parcourir le site www.yay-yoga.com. En plus de précieux conseils disponibles sur le blog ou auprès de professeurs diplômés, vous découvrirez l’ensemble des services proposés par la société YAY. Si vous êtes à la recherche de cours sur Paris, il s’agit de la solution idéale car plusieurs studios sont disponibles dans différents arrondissements de la capitale. Il y en a forcément près de chez vous, renseignez-vous rapidement pour effectuer votre première séance de yoga !

Les bienfaits pour les enfants

Pour les enfants à partir de quatre ans, le yoga présente de sérieux avantages. Bien entendu, il contribue à rendre vos bambins plus relâchés. En suivant des cours avec un rythme modéré (une séance par semaine), ils se sentiront rapidement plus apaisés. Cette pratique dispose également de vertus sur le plan de l’équilibre émotionnel. Votre enfant va ainsi développer ses facultés de concentration et d’attention. Il sera également plus à son aise pour contrôler le stress qui l’assaille dans certaines situations. Celui-ci freine sa découverte de la vie et conduit irrémédiablement à un manque de confiance en lui. Le yoga participe également à une plus grande maîtrise des émotions.

On en parle souvent moins mais le yoga apporte également ses bienfaits au corps de votre enfant. Tout d’abord, il permet une première découverte des possibilités et des différentes sensations qui le traverse. Votre enfant découvrira également une nouvelle approche de la respiration. Si ce geste est naturel, il reste malgré tout des choses à apprendre à son sujet pour en tirer toutes les vertus. Les différents exercices améliorent la souplesse (déjà importante) des plus jeunes enfants. Ils se montrent également efficaces pour prévenir l’apparition de certaines gênes physiques telles que le mal de dos par exemple.

Des séances adaptées

Même si vous n’êtes pas un véritable expert du sujet, vous aurez déjà probablement deviné que le contenu des cours pour enfant diffère de ceux pour les adultes. C’est une évidence car il existe un objectif supplémentaire à atteindre en pareilles circonstances. Les professeurs doivent en effet rendre le plus ludique possible les séances. Il ne faut surtout pas perdre l’intérêt des enfants au fil des minutes.

C’est pourquoi la plupart des exercices sont réalisée sous la forme d’un jeu. Il est également grandement conseillé d’adapter les postures en conséquence. Elles pourront par exemple prendre le nom d’un animal ou d’un superhéros pour intéresser cet auditoire si particulier. Pour mettre tous les atouts de votre côté, n’hésitez pas à vous renseigner au sujet des équipes d’animateurs. Veillez à ce qu’elles aient été formées par le RYE (Recherche sur le Yoga dans l’Éducation), une organisation officiellement reconnue par le système éducatif français.

On note également une différence sur la durée des cours. Ceux pour adulte dépassent largement une heure tandis que ce temps est réduit à trente ou quarante minutes pour les plus jeunes. Ces derniers ont en effet du mal à se concentrer pleinement au-delà de cette durée. Quoiqu’il en soit, ne forcez jamais votre enfant à pratiquer le yoga. Vous ne feriez que l’écœurer d’une pratique qui ne lui veut pourtant que du bien !

Tout savoir sur les postures réservées aux enfants

Vous trouverez ici deux exemples d’exercices simples réalisables par des enfants à partir de trois ou quatre ans. Des enfants plus âgés pourront bien sûr les effectuer également. Vous augmenterez alors la durée des temps de maintien. Pour que l’exercice soit pleinement réussi, n’oubliez pas non plus de bien vous concentrer sur la respiration. Celle-ci doit rester constamment régulière et calme. En ce qui concerne la tenue, vous privilégierez les vêtements amples et souples offrant une totale liberté de mouvement. Enfin, vous éviterez de pratiquer le yoga le ventre vide ou immédiatement après un repas.

La posture de la « Statue au soleil » se pratique debout, les pieds joints et les bras tendus vers le ciel. On se baisse progressivement jusqu’au sol et on répète ce mouvement une dizaine de fois en respirant intensément.

Pour effectuer la posture de l' »escargot », vous vous mettez en boule avec les genoux et la tête au sol. Les mains sont placées le long du corps et la position doit être maintenue.

Conseils pour organiser des séances à la maison

Il vous est également possible d’initier vos enfants au yoga à votre domicile. Vous pourrez ainsi mesurer leur intérêt pour cette discipline avant d’envisager de les inscrire à un cours. Pour y parvenir, vous devrez nécessairement structurer la séance. Commencez alors par instaurer un temps de mise en condition. Installez-vous confortablement en position assise et frottez les paumes des mains entre elles. Après quelques instants, placez les à divers endroits du corps. Dans un deuxième temps, vous vous concentrerez sur la respiration en inspirant et en expirant doucement et de manière prolongée. Vous devriez alors sentir votre enfant se détendre et s’apaiser.

Une fois cet état atteint, vous êtes prêt à passer à la phase plus active, c’est-à-dire aux exercices ! Il s’agit bien souvent du moment préféré des enfants. Il peut largement occuper la moitié de la séance soit une vingtaine de minutes. N’oubliez pas que cela doit rester un instant avant tout ludique ! Pour être totalement réussi, le cours ne doit pas se terminer ainsi. C’est pourquoi il vous faudra instaurer un moment de relaxation pour la clore dans de bonnes conditions. Celui-ci est essentiellement basé sur la respiration. Créez une atmosphère et adoptez une posture propice au calme. Les enfants vont alors pouvoir se concentrer sur leurs propres sensations. Vous pourrez ensuite échanger autour des expériences de chacun, une fois la séance terminée.

Vous voici enfin prêt à jouer au professeur avec votre bambin ! Dernière petite astuce tout de même… Il est fortement conseillé de vous astreindre à une séance de méditation personnelle avant de vous lancer. Vous serez ainsi prêt à affronter n’importe quelle situation en toute sérénité.