Le port d’un bébé dans le ventre nécessite une préparation à plusieurs niveaux pour une femme. Premièrement, elle doit se préparer mentalement pour accueillir un bébé dans son ventre au risque de troubler ses hormones et empêcher le développement de son petit être. Ensuite, elle doit aussi se préparer matériellement, car la grossesse nécessite un nouveau rythme de vie. Et enfin, son corps doit se préparer pour accueillir les modifications imposées par le bébé. Ces raisons ont poussé les scientifiques à créer un moyen pour connaitre l’état de grossesse avant que les signes externes apparaissent. Le sentiment de la future ne sera pas forcément de la joie au moment où elle apprend qu’elle est enceinte. Il serait alors idéal de la préparer avant qu’elle subisse les changements en question.

Connaitre les types de test de grossesse à disposition

Les tests de grossesse disponibles un peu partout peuvent servir à tout moment dans la vie d’une femme. Si vous pensez être enceinte, rapprochez-vous d’une pharmacie, d’une grande surface ou d’un distributeur de test de grossesse en ligne pour obtenir un résultat fiable. En principe, ces tests que vous pouvez obtenir facilement sont à usage unique. En ce qui concerne leur fiabilité, ils restent fiables à condition que vous sachiez les conserver avant utilisation et les utiliser. En principe, il s’agit de test urinaire ou de test salivaire. À titre de précision, cette dernière catégorie de test n’existe pas encore en abondance en France actuellement.

La seconde catégorie de test de grossesse s’avère plus compliquée. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez vous rapprocher d’un laboratoire. Le spécialiste réalisera une prise de sang et le résultat s’obtient dans un délai de 24 h maximum. Le but de ce test est de détecter le taux de HCG dans le corps de la femme. Selon le taux de cette hormone, le résultat sera positif ou non. Dans tous les cas, ce test est fiable à 100 %. Pour celle qui souhaite alors confirmer son état de grossesse, c’est ce type de test qu’elle doit effectuer. Cela n’empêche pas l’utilisation de test urinaire au préalable.

Faire des tests précoces de grossesses

Un test de grossesses précoces peut se faire en moyenne cinq jours avant le premier jour des règles. Une gamme de tests de grossesse clearblue permet de connaitre l’état de grossesse sans passer par un médecin ou un spécialiste laborantin. Le principe de ce type de test consiste à repérer l’hormone bêta hcg dans le corps de la femme. Si vous souhaitez alors savoir si vous êtes enceinte ou non avant l’arrivée de vos règles, vous pouvez utiliser ce type de test.

Les cinq jours ont été choisis par le spécialiste, car un nouveau cycle menstruel commence 5 jours avant la date présumée de vos premières règles si vous êtes enceinte. Le clearblue test de grossesse permettant d’effectuer un test précoce constitue un test urinaire. Contrairement aux tests classiques, il est plus sensible à l’hormone HCG. Si vous êtes du genre anxieux ou si vous souhaitez connaitre votre état sans attendre vos règles, faites ce test.

En principe, l’hormone HCG apparait à partir de la phase de nidation. Plus précisément, c’est la fixation de l’œuf sur l’utérus qui déclenche la sécrétion de hcg par l’organisme. Normalement, la nidation a lieu 10 jours après la fécondation de l’œuf. Il s’agit alors du moment idéal pour effectuer un test et obtenir une confirmation.

Effectuer un test dès le premier jour des supposées règles

Selon votre médecin ou votre pharmacien, la date idéale pour effectuer un test de grossesse peut changer. Ne vous étonnez pas alors si vous recevez plusieurs réponses différentes de la part de plusieurs spécialistes dans le domaine. Soyez seulement sûre que ces dates ne s’éloignent pas plus de 5 à 10 j.

Faire un test de grossesse urinaire au premier jour de vos supposées règles vous offre quelques avantages. En effet, vous serez fixé directement par rapport à votre état en moins de 5 minutes après le test. Vous devez uniquement savoir utiliser votre test de grossesse urinaire. Il n’existe pas de technique spécifique. Toutefois, vous devez bien suivre le mode d’emploi visible sur les emballages de votre test. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre pharmacien ou le fournisseur du test que vous avez acheté.

La fiabilité de ce test constitue son seul inconvénient. Contrairement au test de grossesse sanguin, le test urinaire est fiable à 99 % uniquement. En effet, ce type de test se contente de détecter la présence de l’hormone HCG dans le corps de la femme uniquement. Si le taux de cette hormone est encore très bas, il est possible d’obtenir un résultat négatif. Vous risquez alors d’obtenir un faux négatif dans l’hypothèse où vous effectuez votre test le premier jour de retard des règles.

Réaliser un test après 5 jours de retard des règles

Parmi tous les moments possibles pour effectuer un test de grossesse, cinq jours après le retard des règles constituent le moment le plus sûr. En effet, tous les signes seront déjà présents à ce moment si vous êtes vraiment enceinte. Vous ne rencontrerez aucun risque de faux positif ou de faux négatif même si vous effectuez plusieurs tests.

Pour l’effectuer, vous pouvez faire appel à tous les moyens existants. Si vous préférez la prise de sang, vous pouvez le faire sauf que cela risque de prendre plus de temps. Vous pouvez aussi choisir d’acheter un test urinaire chez la plus proche pharmacie ou une grande surface. À ce moment, vous pouvez même opter pour un test qui vous donne une estimation de l’âge de grossesse.

Bien que cette date soit bien choisit, le meilleur moyen pour obtenir un résultat fiable à 100 %, vous devez savoir utiliser le test que vous avez acheté. Vous devez aussi savoir que l’urine à jeun le matin est plus concentrée en hormone. Si vous choisissez ce moment alors pour passer le test, vous n’aurez pas à refaire d’autres tests pour obtenir le bon résultat. Si vous effectuez le test dans la journée, vous risquez de diluer les hormones contenues dans vos urines et par conséquent, le résultat peut être faussé.

Procéder à un test de grossesse fiable à 100 %

Il existe des femmes exceptionnelles qui disposent des règles irrégulières. Si c’est votre cas, rassurez-vous, vous avez accès à plusieurs moyens pour connaitre la date idéale pour effectuer un test de grossesse. En principe, le test sanguin ne pose pas de problème, peu importe la date que vous choisissez. Le résultat restera sûr à 100 %. Le problème de fiabilité se pose lorsque vous optez pour les tests urinaires.

Pour cette catégorie de femme, elles ont la possibilité de calculer la date en question à partir de son plus long cycle menstruel. Le test se fera alors à la date présumée des premières règles sur la base de ce cycle. Dans l’hypothèse où vous ne tracez pas du tout vos cycles menstruels, opter pour un test sanguin à partir de 14jours après un rapport sexuel non protégé.

Le test sanguin est aussi proposé pour celle qui ne se souvient pas du tout de la date de leur dernière règle bien qu’elles disposent d’un cycle régulier. Si tel est votre cas, vous pouvez aussi opter pour le test urinaire, mais seulement 21 jours après un rapport sexuel non protégé. Dans le cas contraire, le test risque d’être faussé.