Lorsqu’une femme est enceinte, elle doit faire attention à plusieurs paramètres pour que sa grossesse arrive à terme. À cet effet, elle doit éviter de manger quelques aliments pendant la grossesse. Quels sont-ils ?

La viande crue et les charcuteries

Pendant la grossesse, les femmes doivent éviter de manger de la viande crue, à savoir, celle saignante, la viande fumée, le tartare, et les carpaccios de viandes. Il faut bien la cuire, afin que le fœtus ne soit pas infecté par des parasites, comme le toxoplasme. Il se trouve dans la terre et sur les laitues que les animaux mangent. Ce parasite peut être inoffensif pour les personnes normales. Cependant, s’il contamine une femme enceinte, la toxoplasmose peut provoquer une fausse couche, un accouchement prématuré, voire même une mort in utero.

La charcuterie fait également partie des aliments interdits pendant la grossesse. Manger ce produit favorise le risque d’être contaminé par la listéria, ce parasite qui provoque la listériose. Pour éviter cette maladie, il ne faut pas consommer du pâté, du saucisson, des mortadelles, du jambon, et de la terrine, par exemple.

La cuisson idéale pour la viande se situe entre 67 °C et 72 °C. Cette cuisson permet d’éviter sa contamination par des microbes. Il faut aussi éviter de cuire sa viande dans un four à micro-ondes, car la cuisson n’y est pas surveillée et la viande ne sera pas bien cuite.

Les poissons crus et certains crustacés

Consommer des fruits de mer est très bénéfique pour le fœtus, ils apportent beaucoup de vitamines et des oméga 3. Cependant, il faut les manger cuits. Comme la charcuterie, vous pouvez avoir la listériose en consommant un poisson cru ainsi que certains crustacés pendant votre grossesse. Par contre, elle n’est pas la seule maladie que vous pouvez attraper. Manger du poisson cru peut entraîner la salmonellose. La prolifération de cette maladie dans votre corps engendre la gastro-entérite aiguë. Elle est généralement bénigne, mais elle peut être dangereuse pour une femme enceinte. Cette maladie provoque une déshydratation qui peut interrompre la circulation des nutriments à travers le placenta.

Si vous décidez de manger du poisson, vous devez bien le cuire. Toutefois, il faut éviter de consommer certains poissons, comme la carpe, la lotte, le thon, le bar, le sabre, la raie, le grenadier, la bonite, la dorade, la brème, le silure, le barbeau, et l’anguille. Ces poissons contiennent du mercure qui est néfaste pour le système nerveux central du fœtus et le développement de l’utérus. Pour éviter de manger du mercure, vous devez prioriser les poissons de petite taille. Plus ils sont gros, plus le mercure présent dans le poisson est important. Il est aussi recommandé de consommer du saumon. Il ne contient pas du mercure, car il provient souvent d’un élevage qui suit un contrôle rigoureux.

Les fromages au lait cru, le sel, et les aliments gras

Pendant la grossesse, il faut éviter de manger du fromage au lait cru et les croûtes de fromages. Consommer ses produits peut provoquer de la toxoplasmose et la listériose. Pour éviter ces maladies, il faut éviter le brie et le camembert, qui sont des fromages à pâte molle avec des croûtes fleuries. Il est également interdit de manger des fromages à croûte levée, comme le pont-l’évêque et le munster. Il ne faut pas surtout acheter des fromages râpés industriels, car ils sont souvent râpés avec leurs croûtes.

Si vous mangez du fromage, il faut enlever les croûtes. Il est dangereux de les consommer à cause de leur fermentation. Les moisissures sur les croûtes favorisent la prolifération des listérias. Après les avoir enlevées, vous devez chauffer le fromage à 70 °C, avant de le manger pour éliminer tous les microbes. Il est aussi recommandé d’acheter les fromages à base de lait pasteurisé : la mozzarella, le mascarpone, la ricotta, par exemple.

Consommer du sel présent des avantages pour une femme enceinte, car il permet d’éviter la déshydratation, les nausées et les vertiges. Toutefois, la consommation du sodium en grande quantité engendre des conséquences négatives aussi bien pour l’hôte que pour le fœtus. Pour la femme enceinte, le sel peut provoquer une hypertension artérielle et une maladie cardiovasculaire. Elle peut également avoir une insuffisance rénale en ingérant trop de sels. Consommer le sodium en grande quantité peut aussi perturber la croissance du fœtus, voir même provoquer une fausse couche.

À part le sel, il faut également éviter de manger des aliments trop gras. Si une femme grossit beaucoup trop lors de sa grossesse, elle risque d’avoir une hypertension artérielle, un diabète, une infection urinaire, et une toxémie gravidique. Les risques pour elle d’effectuer une césarienne sont également très élevés, car l’accouchement par voie basse peut être mortel pour la femme enceinte et le bébé.

Les édulcorants, les œufs crus, et les graines germées

Les édulcorants comme le stévia, l’aspartame, et l’acésulfame-K sont néfastes pour le fœtus. Ces produits perturbent la régulation du poids et la flore intestinale du futur bébé, car son taux de glucose sera élevé. À cet effet, le bébé peut être en surpoids à la naissance. Ces produits peuvent également déclencher un accouchement prématuré et augmentent le risque de provoquer une maladie cardiovasculaire chez la femme enceinte.

La femme enceinte doit éviter de manger des œufs crus et des graines germées. Manger des œufs crus augmente le risque d’être atteinte de salmonellose. Cette maladie provoque des diarrhées fréquentes et des nausées chez la femme enceinte. Elle peut également causer la déshydratation. Si cela arrive, le fœtus risque de mourir in utero. De ce fait, il faut éviter de manger des gâteaux et des œufs à la coque pendant la grossesse. Dans le cas contraire, il faut acheter ceux qui sont pasteurisés.

Comme les œufs crus, les graines germées peuvent apporter des microbes dans l’organisme, même si elles sont bien lavées. En mangeant des graines ou des pousses de Soja, vous risquez d’avoir une intoxication alimentaire. Si vous décidez de les manger, il faut les mettre dans un réfrigérateur à une température de 4 °C avant de les cuire.

Les produits caféinés et l’alcool

Pendant la grossesse, vous devez éviter de consommer des produits caféinés, car ils peuvent engendrer de nombreuses conséquences négatives pour vous et le fœtus. Si vous buvez du café, vous risquez d’augmenter votre nervosité, d’être crampée, d’avoir un trouble du sommeil, et une tachycardie. Sa consommation peut également engendrer des brûlures d’estomac et des nausées.

Pour le fœtus, les conséquences de la caféine sont plus graves que les vôtres. Tout d’abord, la caféine perturbe le battement du cœur et peut engendrer la tachycardie. Ensuite, il empêche le développement du cerveau. Enfin, il ne favorise pas la croissance du fœtus. Si la femme enceinte ne peut pas s’en passer, elle doit limiter la quantité qu’elle consomme. Elle ne doit boire que 300 mg par jour au maximum, soit 1 ou 2 tasses de café par jour.

Comme le café, l’alcool est également dangereux pour une femme enceinte. Si vous en absorbez, le fœtus peut être exposé à plusieurs maladies, comme le syndrome alcoolisation fœtale. Il peut présenter une anomalie faciale à la naissance. L’alcool peut engendrer une malformation de ses organes ou de son corps. La consommation de cette boisson perturbe aussi le développement du cerveau. À la naissance, il peut avoir un retard intellectuel, un trouble de l’apprentissage, de l’attention, et de mémorisation. L’alcool peut également provoquer une naissance prématurée et perturber la croissance de l’enfant.

Words: 6
Characters: 31