Peut-on tomber enceinte le jour de l’ovulation? C’est une question qui préoccupe beaucoup de couples qui veulent avoir un bébé, en se renseignant beaucoup sur cette méthode considérée optimale, afin de passer à l’acte sexuel le jour J. Ce dernier est annoncé offrir plus qu’une chance sur quatre pour tomber enceinte dans le cadre d’un cycle normal. Choisir donc, le bon moment de la rencontre entre les spermatozoïdes et l’ovule demeure tout à fait possible via des conseils et techniques qui ont démontré leur efficacité dans la matière…

Enceinte le jour de l’ovulation : acquérir le savoir nécessaire d’abord

Se fier simplement, sans calcul ou test nécessaire, aux signes de l’élévation de la température pour déterminer le bon moment de son ovulation et passer ensuite au rapport sexuel afin de tomber enceinte, s’avère dans la plupart du temps trompeur. Et jouer la carte gagnante du jour où l’ovule se libère via un follicule développé dans les ovaires, doit respecter le minimum des règles et connaissances dans le domaine. Certes, la production de l’ovule qui incarne le top de la période de la fertilité et qui représente une très courte durée de vie (entre 12 et 48 heures) doit être contrôlé pour profiter de cette occasion, mais il faut prendre en considération la maîtrise des bonnes techniques permettant la détection du grand jour, ainsi que la bonne assimilation des différences entre les cycles mensuels qui ne se ressemblent pas chez toutes les femmes. Pour cela, il ne faut pas se fier toujours au calcul simple du 14ème jour d’un cycle menstruel normal de 28 jours.

Les bonnes méthodes de détection

Pour réaliser son rêve de mettre un beau bébé au monde, il suffit de détecter le jour de l’ovulation par des méthodes plus fiables, en faisant ainsi augmenter les chances de tomber enceinte par la résolution de la difficile équation : permettre une rencontre optimale entre des spermatozoïdes qui peuvent vivre 48 à jusqu’à 72 heures et ovule qui a une durée de vie très limitée de 24 à 48 heures. Il s’agit ici de :

  • bien calculer 14 jours de recul sur son cycle menstruel en cas d’une normale menstruation de 28 jours. À titre d’exemple, essayez des rapports sexuels chaque 2 jours, du jour 5 au jour 14. Dans le cas des menstruations de 35 jours, faire l’amour chaque 2 jours du jour 12 au jour 21, peut donner des résultats positifs. Les moments de repos permettent aux spermatozoïdes de renforcer leurs rangs.
  • Bien suivre sa courbe de température pour détecter le jour d’après l’ovulation ou le mercure s’élève plus que l’habituel 37°C, de 5 à 6 dixièmes de degré. Avant l’ovulation, on remarque le thermomètre qui affiche souvent 36,1°C à 36,7°C. Et cela se fait par une mesure régulière de sa température le matin au reveil, durant plusieurs cycles menstruels.
  • Avoir recoure aux tests d’ovulation, fiables de 90%, qui indique la concentration de l’hormone LH (lutéinisante) dans les urines de la femme. Cela permet bonne détection du jour de l’ovulation annoncé de 24 à 40 heures plus tard, du jour de test.