Pour éviter de tomber enceinte ou d’attraper une IST ou encore le virus du Sida, il vaut mieux adopter certains gestes immédiatement après qu’une capote craque. Les partenaires sont susceptibles d’être exposés à ces deux risques que le préservatif lâche avant ou après l’éjaculation.

Les risques encourus

Lorsqu’une capote craque, il est important de garder son calme. Avant tout, le premier geste à adopter est de nettoyer le sperme si vous vous êtes rendu compte un peu trop tard que le préservatif a craqué.

Que ce dernier ait lâché avant ou après l’éjaculation, les risques encourus sont les mêmes. En effet, le liquide pré-éjaculatoire renferme des spermatozoïdes pouvant contaminer la femme. Cette dernière peut aussi contaminer l’homme. Ainsi, si la capote craque lors d’un rapport les partenaires sont exposés aux risques d’infections ou de maladies sexuellement transmissibles. La femme, quant à elle, peut également tomber enceinte.

Prenez le temps de discuter avec votre partenaire pour savoir si celui-ci a fait le test du VIH. Si c’est le cas et que ce dernier s’est révélé négatif, il n’y a aucun risque de contamination. S’il n’a pas fait de test du VIH ou si vous pensez qu’il a une IST, vous devez songer au traitement d’urgence.

Recourir au traitement d’urgence

Rendez-vous le plus tôt possible au centre de dépistage le plus près de chez vous, si la capote a craqué et que vous avez un doute sur votre partenaire. Vous y effectuerez un premier test permettant de savoir si vous avez été contaminé ou non. Néanmoins, ce test ne pourra pas préciser si vous avez été contaminé lors de votre dernier rapport sexuel ou non.

Un Traitement Post Exposition comme celui qui est prescrit aux séropositifs peut vous être donné aux urgences afin de supprimer le virus du VIH. Pendant 5 à 7 jours, cette trithérapie sera suivie avec une possibilité de prolongement de 3 semaines. À la fin des 4 semaines de traitement, un autre test de dépistage sera effectué. Ce dernier sera renouvelé après 3 mois pour être sûr que vous n’avez pas contracté ce virus. Il faut savoir que le Traitement Post Exposition est prescrit uniquement dans les 48 heures après le rapport sexuel.

Choisir les bons préservatifs pour éviter une grossesse non désirée

Un préservatif qui craque pendant un rapport sexuel peut être dû à un mauvais choix de cette enveloppe. En effet, une capote qui craque peut être le résultat du choix de la mauvaise taille. Il est également possible que celui-ci soit périmé ou ait été conservé dans un endroit trop chaud, trop froid ou trop humide. Ainsi, il vaut mieux utiliser des préservatifs non périmés, conformes à la norme NF ou CE, à la bonne taille du partenaire et conservés dans un endroit sec et tempéré.

Face à un préservatif qui craque et au pourcentage de femmes qui peuvent se retrouver enceinte après un rapport non protégé, il est recommandé de recourir à la pilule du lendemain. Souvent gratuite pour les mineurs, cette contraception d’urgence est disponible sans ordonnance en pharmacie. Elle doit être prise le plus tôt possible dans les 3 à 5 jours au maximum suivant le rapport sexuel.