Les massages sont reconnus pour leur vertu pour le corps. Ils favorisent la libération d’endorphine, une substance chimique naturelle qui soulage la douleur et contribue à la relaxation.  L’endorphine produit également cet effet d’euphorie après un effort ou un four rire. Un massage est donc idéal pour détendre l’organisme, et ce, même lors d’un accouchement. Plus de détails dans cet article.

Quels sont les bienfaits du massage sur la douleur de l’accouchement ?

Les massages sont recommandés pour la future maman, dès le début de la grossesse. La stimulation de certaines zones du corps permet de relâcher les muscles et de détendre l’ensemble du corps. C’est aussi ce qui se passe lorsqu’on procède à un massage pendant l’accouchement. Le toucher soulage les contractions et réduit la fatigue. En se détendant, la femme en plein travail relâche ses muscles, ce qui réduit la pression corporelle et la douleur.

Les massages contribuent également à mieux supporter les grosses contractions à la fin du travail. Très proches, ces douleurs sont assez difficiles à supporter, surtout pour les primipares. La stimulation du bas du dos est très efficace pour réduire la douleur. Parmi les bienfaits d’un massage pendant la grossesse et l’accouchement, il y a également la diminution du stress et de l’anxiété. Les futures mamans sont en effet sous pression constante dans ces deux situations. Un massage bien exécuté leur permet d’évacuer les tensions et d’être plus sereines.

Peut-on utiliser des huiles de massage pendant l’accouchement ?

Le massage femme enceinte suppose généralement l’utilisation d’huiles pour fluidifier le passage des mains sur le corps. Elles rendent aussi le procédé plus agréable, ce qui contribue à la détente. Toutefois, pour soulager la douleur pendant l’accouchement, il est conseillé de bien choisir l’huile de massage. Le plus sûr est de demander auprès d’un pharmacien si l’huile convient à un massage pendant l’accouchement. C’est valable également pour les massages durant la grossesse.

En effet, les huiles essentielles sont des substances très concentrées qui peuvent avoir des effets sur la grossesse ou les contractions. Une fois que l’huile est certifiée sans danger pour une femme enceinte, il faut quand même la diluer dans une huile neutre pour atténuer un peu ses effets. Deux gouttes d’huile essentielle pour 5 ml pour d’huile neutre suffisent. En outre, les huiles bios sont les plus recommandées.

Quelles sont les zones du corps les plus propices pour un massage durant l’accouchement ?

Les zones à privilégier pour un massage pendant la grossesse sont les mêmes que lors de l’accouchement. Il s’agit principalement des épaules et le dos. Au fil des mois, une femme enceinte prend beaucoup de poids, ce qui fragilise leur stature. Un massage des épaules favorise la régulation de la respiration et contribue à améliorer l’apport en oxygène pour le bébé et pour la maman. Durant l’accouchement, un massage peu intense de la paume de la main sur le dos contribue aussi à atténuer les douleurs de l’accouchement. En appuyant fermement sur la base de la colonne vertébrale, le massage va répondre à la puissance des contractions et atténuer leur intensité.

L’idéal est d’enseigner au compagnon les zones à stimuler et le type de massage à effectuer pour qu’il puisse le faire seul durant le travail, voire même dans la salle d’accouchement. Durant le travail très actif, lorsque les contractions sont très intenses et très rapprochées, le massage doit être plus profond et plus soutenu. Pour plus de commodité, la future maman peut prendre appui sur un mur ou sur le bord du lit. L’utilisation d’un ballon d’exercice est aussi très conseillée.