C’est à partir de la 30e semaines de grossesse que tout se joue et que la maman devient anxieuse, car le bébé pourrait arriver à tout moment. Qui plus est, durant le jour J vous aurez mieux à faire que de remplir votre valise de maternité. Résultat, elle sera certainement incomplète. Ainsi pour apaiser l’esprit mieux vaut tout préparer à l’avance et pour ce faire vous avez besoin de dresser une certaine liste.

Comment bien investir sa valise de maternité ?

La valise maternité pour la maman se prépare des jours avant le jour J. Ainsi vous devez en premier lieu préparer tout ce dont vous avez besoin pour votre séjour maternité. Entre parfaitement dans ce cadre vos chemises de nuit ou vos pyjamas. De préférence, vous ne devriez emporter que des pyjamas d’allaitement. Vous devriez également vous munir de vos pantalons de grossesses, vos chaussons et un gilet pour ne pas attraper froid. Quelquefois, la température peut soudainement grimper à l’hôpital donc il faut prévoir des tops légers. Toutefois, ces hauts légers doivent vous permettre d’allaiter votre bébé. Pour ce qui est de la robe de chambre, elle reste facultative. N’oubliez pas d’intégrer vos sous-vêtements et lingeries féminines dans votre valise de maternité. Si vous prévoyez de tout de suite l’allaiter alors vous devriez emporter des soutiens-gorge de grossesse avec une taille au-dessus de la vôtre. À cela, s’ajoutent les coussins d’allaitement en cellulose qui sont plus doux et soyeux. Et pour votre toilettage n’oubliez surtout pas votre trousse de toilette qui doit être investie du strict nécessaire à savoir vos shampooings, vos lotions, les savons et serviettes hygiéniques. Pour passer le temps, vous pouvez même emmener des livres ou des magazines. Enfin, il faut toujours prévoir un peu d’argent liquide.

Que faut-il prévoir pour le bébé ?

Après avoir établi la liste pour la maman, il est maintenant temps de penser à tout ce dont votre bébé a besoin. Bien évidemment, vous devriez prévoir 6 à 7 bodys, des pyjamas, une tenue de sortie et deux jolis bonnets pour bien garder le bébé au chaud. Notez que comme vous n’êtes pas encore sûre de la taille du nouveau-née alors vous êtes conseillé de mixer les vêtements entre la naissance et le premier mois pour être sûre que les body et les pyjamas seront à sa taille. Les moufles sont aussi à prévoir surtout si le nouveau-né a des ongles longs. À cette liste, s’ajoutent une gigoteuse, des paires de chaussettes, des langes, six à 7 bavoirs sans oublier les cotons et son doudou. La tétine et les biberons sont toutefois optionnels. Pour ce qui est des articles de toilettage pour bébé, ces derniers doivent être fournis par la maternité. En revanche, vous devriez emporter des serviettes de toilette, une petite brosse et un thermomètre de bain en guise de complément. Enfin, veuillez ne pas oublier votre livret de famille. Votre valise maternité bébé est désormais prête.

Que faut-il prévoir le jour-j ?

Après avoir terminé la préparation de la valise de maternité, vous devriez la dresser la liste à ne pas manquer pour le jour J. Il s’agit notamment de ce que vous devriez apporter à l’hôpital le jour même de l’accouchement. Pour cela, il faut prévoir une chemise de nuit ou au pire un grand t-shirt avec une paire de chaussettes. Vous êtes également conseillé d’emmener un brumisateur. Côté administratif, votre dossier de maternité doit être fin prêt. Cela inclut les derniers résultats d’examen, toutes vos échographies, la carte de votre groupe sanguin sans oublier votre carte vitale. Vous pouvez également emporter les projets de naissance que vous avez rédigés au cours des derniers mois. N’oubliez pas aussi les biscuits ou les sandwichs de façon à soulager les petits creux. Pour marquer le moment, les appareils photos ou vidéos voire même les deux sont aussi à prévoir. En ce qui concerne les jeunes mamans qui veulent accoucher en étant bercé par sa chanson préférée, rien ne vous empêche d’emmener un CD si ce n’est pas prohibé par l’hôpital. Notez que la lumière des chambres d’hôpitaux est beaucoup trop vive pour le bébé. Le mieux serait donc de prévoir une petite veilleuse.

Qu’en est-il de l’aîné ?

Il faut aussi être prévoyant si vous avez déjà un enfant de bas âge. La question est de savoir à qui le confier, car trop souvent, les hôpitaux n’autorisent pas les petits enfants en son enceinte. Vous pouvez alors le confier à un membre de la famille. Toutefois, la solution la plus proche est de le laisser chez ses grands-parents où il pourra s’épanouir. Pour qu’il ne manque de rien, vous devriez donc prévoir un pyjama, sa tenue préférée, une paire de chaussons sans oublier sa trousse pour le toilettage. Si l’enfant a moins de quatre ans alors il ne faut pas oublier un petit pot du midi et du soir, deux biberons, des dosettes, un goupillon et sa compote. Pour ne pas lui briser le cœur, n’oubliez surtout pas de lui laisser un petit mot et de lui faire de jolis câlins. Vous pouvez même le surprendre avec un joli cadeau de façon à éviter une réaction boudeuse. Enfin, il est important de le garder occupé et de remplir son sac de jouet, de papiers et crayons de couleurs. Il est même conseillé d’investir son sac des DVD de ses dessins animés préférés. Pour ce qui est des doudous et des tétines, ils sont à prévoir au tout dernier moment, mais restent également facultatifs. Il est également possible de lui demander de concocter un petit cadeau de sa part en vue de bien accueillir le nouveau-né. Pour ne rien oublier, vous êtes recommandé d’établir une liste où vous pourrez cocher au fur et à mesure pour mieux vous situer par rapport aux événements.

Que faut-il également prendre en compte ?

Sachez qu’une valise de maternité est à prévoir soit à la fin du huitième ou au début du neuvième mois de grossesse. Après l’avoir bien investi, vous ne devriez pas oublier les papiers administratifs importants. Outre que ceux qui ont été déjà cité, vous avez besoin d’amener votre caisse maladie et l’attestation de l’établissement. Si vous n’êtes pas marié, vous devriez vous munir de votre certificat d’état civil. Pour ce qui est des couples divorcés, une reconnaissance de paternité vous sera demandée par l’hôpital. En ce qui concerne les étrangères, ces dernières doivent fournir un livret de famille, un passeport, un titre de visa qui est toutefois facultatif, le livret pour étranger sans oublier le certificat de mariage. Toujours dans le cas d’une étrangère, si l’hôpital vous le demande alors vous serez contraint de fournir votre acte de naissance et celle de votre mari. Il est donc préférable de se renseigner sur tous les documents nécessaires avant le jour J pour ne pas être prise au dépourvu. Une fois arrivé sur place, l’hôpital va également vous demander de remplir un formulaire et de les informer sur votre groupe sanguin ainsi que le gynécologue avec qui vous avez traité durant la période de grossesse. Par ailleurs, vous êtes fortement recommandé de vous renseigner sur les produits de toilettage maternel que l’hôpital peut fournir. Cela vous permettra d’alléger votre valise et d’avoir la conscience tranquille. Il faut donc comprendre que la valise de maternité se prépare un mois avant l’accouchement et que les papiers administratifs doivent se faire bien avant cela. Vous voilà donc prêt à endosser votre sac et à partir à l’hôpital.